La thérapie SeCoHD

> Les principes innovants de la thérapie SeCoHD

La thérapie SeCoHD (Self-Convective HemoDialysis) est un mode thérapeutique innovant qui consiste en une hémodialyse avec Convection Interne Maitrisée. Cette thérapie a pour objectif de délivrer des performances de traitement élevées à domicile

> Les avantages de la SeCoHD avec le moniteur S3

• Meilleure épuration des moyennes molécules[10].
• Limitation du colmatage de la membrane.
• Une dialyse plus physiologique grâce à la fréquence quotidienne avec des volumes de fluides réduits et stériles.

Une technologie maîtrisée

La technique permettant la thérapie SeCoHD consiste à faire succéder des cycles de rétro-filtration et d’ultrafiltration, grâce à la maitrise de la différence de la pression transmembranaire (PTM) du dialyseur.

• Pendant la phase de rétro-filtration, le dialysat est poussé vers le compartiment sang.
• À l’étape suivante, une ultrafiltration supplémentaire, équivalente au volume perfusé dans la phase précédente, est appliquée. Elle induit un transfert convectif de molécules venant s’ajouter au transport diffusif des toxines urémiques.

Des avantages majeurs

La thérapie SeCoHD a l’avantage de conduire à l’épuration des toxines urémiques par convection de façon autonome, sans ajout de haut volume de liquide de substitution ( >20l/4h recommandés par l’étude Eshol).
Cette convection peut également être obtenue quel que soit le dialyseur – un dialyseur à membrane plus ouverte étant bénéfique à la convection.
Comme la convection en mode SeCoHD nécessite un volume de dialysat identique, voire inférieur à l’hémodialyse conventionnelle et à l’HDF, cette thérapie peut être réalisée à domicile.